Construire son projet d’entrepreneur

Construire son projet d’entrepreneur

Quand j’accompagne un.e entrepreneur.e qui souhaite créer son entreprise en beaujolais, j’ai l’habitude de lui dire qu’on ne naît pas entrepreneur.e, on le devient. Au fil de ses expériences, succès ou échecs, on apprend. On persévère et on recommence. C’est une des composantes du succès.

Décider de monter son entreprise

Monter sa boite comme on dit… le jour où l’on décide de se dire, et si j’osais… et si je devenais moi-même chef.fe d’entreprise? Bien sûr, face à cette idée, on rencontre des résistances : famille, amis, connaissances sont parfois de ceux qui pensent que « le projet n’est pas viable », que « l’idée est bizarre », que « je ne te vois pas chef d’entreprise », « tu crois que tu en es capable? », sans compter, si l’on est une femme, le sempiternel refrain du « comment tu vas faire avec tes enfants? » comme si ce souci n’était qu’un problème féminin!

Heureusement pour l’entrepreneur.e en puissance il y a aussi ceux qui, parmi l’entourage, le/la surprenne d’un « mais oui c’est une super idée », « oui je te verrais bien le faire », « il faut avoir de l’ambition », « ça t’irais tout à fait » et qui par là même balaient, sans le savoir, les peurs et autres doutes de celui ou celle qui a osé se prendre pour un entrepreneur.e.

Faire le plan de son business

Vient alors le moment de développer son idée…

Au fil du temps, je me suis aperçue que l’entrepreneur.e en puissance avait toujours son idée idéale : un business innovant, une idée originale et bien sûr un modèle économique sans faille avec une réussite, évidemment, à court terme. Et pourtant il n’est pas toujours facile de faire le fameux « business plan » dont tout le monde vous parle quand vous commencez à discuter de ce projet autour de vous. D’autant que vous rencontrerez rapidement un jargon et des obligations juridiques pas toujours facile à comprendre (RGPD, obligations légales etc.)

Développer son idée et son projet c’est aussi et surtout définir précisément:

  • sa cible,
  • son client type,
  • sa zone marchande,
  • ses produits,
  • la concurrence qui existe sur le secteur

En bref l’entrepreneur.e doit définir dans un premier temps ce qu’on appelle son marché.

Il doit ensuite se poser la question des fournisseurs et partenariats possibles pour l’aider à faire avancer son projet : c’est bien beau de vouloir monter son entreprise et de vendre quelque chose en Beaujolais, encore faut-il savoir où et chez quel fournisseur se le procurer à un tarif qui permette de le revendre avec la fameuse marge dont tout le monde vous parle (aussi).

Choisir son statut d’entreprise

C’est à partir de ces éléments pour créer son entreprise qu’il/elle sera en mesure de choisir un statut pour son activité parmi les nombreux statuts existants (autoentrepreneur maintenant appelé micro-entreprise, SA, SAS, SARL, EURL..).

Enfin, le porteur / la porteuse de projet doit essayer de projeter ces différents éléments dans un tableau prévisionnel chiffré. Pour cela il doit, par exemple, se demander combien de ventes de biens ou services il va pouvoir faire sur telle ou telle période et être capable d’estimer ce que ces ventes vont lui rapporter. Il doit également prendre en compte le loyer d’un éventuel local, l’assurance de son activité etc…

Il devra également provisionner les charges sociales qu’il versera en fonction de son activité.

Tout ces éléments constituent le fameux business plan, indispensable pour :

  • présenter votre projet
  • se mettre les idées au clair
  • démarcher les banques et autres organismes financeurs qui accompagnent les porteurs de projets
  • Constituer le fil conducteur pour le montage du projet

Quand on sait où l’on va, il est plus facile d’arriver à destination même si on ne connait pas parfaitement le chemin.

Pourquoi il est important d’écrire son projet entrepreneurial?

Pour le/la jeune entrepreneur.e, les mots business plan font peur car il ou elle pense que c’est une montagne… des fois un peu haute à franchir. C’est un peu vrai… A vous de trouver le bon guide pour franchir les étapes! Si vous avez besoin d’aide pour vous faire accompagner dans votre création d’entreprise en Beaujolais, à Villefranche ou Belleville c’est ici qu’il faut cliquer.

Pourquoi il est absolument indispensable de comprendre l’intérêt de coucher tous ces éléments sur le papier?

Je conseille souvent aux porteurs de projets d’acheter un carnet ou un cahier qui leur permettra de regrouper leurs idées, avant de faire le fameux business plan. Pourquoi faire? En écrivant son idée de business sur papier, on est obligé de clarifier ses idées, relire et modifier des aspects de son projet en fonction de l’avancement de celui-ci. Ainsi, on reformalise ses idées pour aller en chercher l’essence même. Ensuite, l’écriture permet de prendre conscience des différents points dont il faudra s’occuper avant de se lancer.

Enfin, écrire à un moment donné permet de voir sa progression : quand on relit ces mots quelques mois, ou années plus tard. C’est ainsi qu’on se rend compte du progrès et surtout du chemin parcouru.

L’entrepreneur.e se construit au fil de son parcours, de ses rencontres et de ses expériences.

Le logo ou l’image de l’entreprise

Et le logo me direz-vous? C’est souvent ce qui obsède en premier l’entrepreneur.e en puissance qui souhaite créer son entreprise : le nom de sa société et surtout le fameux logo. Dans une société de l’image, l’entrepreneur.e cherche a trouver le « meilleur » logo, celui qui lui « ressemblera », qui sera le « reflet » de sa société. A juste titre. Néanmoins chercher son logo trop tôt ne vous aidera pas à le trouver plus vite, créer son entreprise c’est aussi comprendre ce que l’on veut en faire, comment on veut agir sur son environnement.

Je me suis rendue compte au fil des accompagnements que tant que l’on ne connait pas l’essence de son projet, il ne faut pas réfléchir au logo, ou alors il faut se faire aider par un.e professionnel.le dont c’est le métier de comprendre l’essence de votre projet.

D’ici là soyez patient, le logo viendra comme une évidence le moment venu.

C’est dans ce parcours initiatique que le porteur de projet grandit, apprend et se réalise en devenant l’entrepreneur.e qu’il souhaite.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :